top of page

Vis et travaille à Marseille.

Hélène Segura est une artiste qui revendique une démarche en mouvement perpétuel. Dans ses recherches, elle tisse des liens entre plusieurs disciplines et engage des collaborations actives avec d’autres artistes ou artisans, ferronnier, peintre, paysagiste, fleuriste. Elle investit la céramique comme un moyen d’expression et de rencontre pour servir le projet. 

 

Créant un récit autour de formes évocatrices du monde végétal et parfois marin, elle invente des collections d’objets qui redéfinissent même leur fonction, le bureau de travail devient mer de sable et le luminaire une assise. En s’inscrivant à la croisée de l’art et l’artisanat, son champ des possibles se modèle à l’envie de réunir l’inattendu au quotidien.

 

Sa relation sensible à la création résulte d’une vision instinctive et ressentie, renouveler la forme c’est renouveler l’émotion, ce qui génère, pour elle, un échange profond avec les éléments. 

 

Dans ses dernières pièces de grès, elle développe une série de contenants dont la lecture se perd entre la forme et le motif : un travail de plissé réalisé dans la lenteur ligne après ligne s’alterne avec le montage de la pièce presque en urgence dans un unique geste.

Ainsi elle met en place un processus qui permet à la matière d’échapper à tout désir. Ce qui l’intéresse c’est de se laisser dépasser par les affaissements, les ouvertures, les incertitudes. En résulte des mouvements de lignes vivantes qui s’enchevêtrent en un dessin hypnotisant, parfois accidenté.

 

Si la céramique est aujourd’hui son matériau de prédilection, elle développe son propre vocabulaire formel avec d’autres ressources.

Le coquillage, le sable, le verre, les végétaux sont autant d’éléments qu’elle utilise dans ses recherches d’assemblage. Elle charge la porcelaine de papier, de fibre ou encore de laine de roche. Dans ses ateliers de recherche, elle travaille la terre crue à la manière d’un torchis valorisant le glanage des matériaux qui la constitue.

 

Tout projet en alimente un autre, Hélène Segura développe une forme de narration qui

s’écrit sur plusieurs champs. Il y a de petites et de grandes recherches : de la production de

luminaires porcelaine au mobilier sculptural en grès, la terre est une aventure dont elle

se permet d’arpenter différents chemins.

logo-forme.jpg
bottom of page